Illuminations de Noël: prix spécial à gédéol

Publié le par Fran (Groupe pour la Décoissance à Oloron)


Hier soir c'était la remise des prix pour le concours des illuminations de Noël, auquel Gédéol avait décidé de participer pour montrer qu'on pouvait décorer sa maison autrement qu'en investissant des milliers d'euros dans des kilomètres de guirlandes, de faons et de traineaux avec pour but à peine avoué que sa maison puisse être vue la nuit de l'espace...

Une cinquantaine de personnes présentes (moyenne d'âge 60 ans, diminuée de 5 grâce aux 5 représentants de Gédéol, dont 2 en bas âge), un discours sympathique et chaleureux de Mr le Maire, des lots uniques et sans commune mesure avec ce que pratiquait la précédente municipalité (un DVD sur les Pyrénées et une horloge, qui pourra servir à compter le temps de parole aux soirées Gédéol); et une volonté affichée de mettre fin aux dérives des années précédentes qu'on nous a racontées au pot: certaines personnes (et même plus que ça, nous a-t-on dit, mais j'ai du mal à le croire!) avaient investi des sommes considérables pour gagner le concours (guirlandes + conso qui en découle), et écrivaient en Mars à la mairie pour... demander qu'on leur rembourse leur facture d'électricité du mois de Décembre!

Il a même été question au début de la mandature de supprimer purement ce concours, mais on y a renoncé, car il y avait de sérieuses menaces d'émeutes auprès desquelles les évènements de Guadeloupe auraient fait petit jeu... Impressionnant! 

Bref! La mairie est visiblement consciente du fait que ce genre de concours, par l'absence presque totale d'encadrement dans son règlement, est pour le moins « un peu dépassé », en regard de l'impératif de sobriété énergétique... L'année prochaine, nous a-t-on dit, il est « très possible » qu'un technicien fasse le tour des maisons avec le jury afin d'évaluer la consommation électrique, qui serait alors prise en compte dans le décompte des points.


Bon bon, tout ça est bien, mais je vous sens vous impatienter: et le prix, et le prix !!

Comme dit dans le titre, on a eu le « prix spécial ».  Et c'est là que les choses se gâtent un peu...

Pourquoi un « prix spécial »? Pourquoi avoir voulu nous distinguer des autres catégories? Qu'on n'ait pas de prix dans la catégorie « balcon » ou « commerce », soit! Mais si je me souviens bien, lors de l'inscription on avait mis une croix dans la case « catégorie maison », et pas dans la catégorie « original »! Bon, ne me faite pas écrire ce que je n'ai pas écrit: ce qui me chiffonne n'est pas bien entendu qu'on n'ait pas eu le 1er prix, mais bien qu'on ait créé un « prix spécial » pour la déco de la maison de Sophie & Seb! Une sorte de « hors concours » (terme employé par un des membres du jury)... Pourtant, ce que nous avons décoré, ce n'est ni un poulailler, ni une voiture, ni un abri de jardin, mais bien une maison. Pourquoi donc avons nous été distingué des autres? Je ne peux pas croire que ce soit parce qu'on a fait une déco « écolo », quand même! Non, je ne veux pas le croire...

D'où vient alors cette désagréable sensation que pour le jury il y avait bien en fait 2 catégories d'illuminations: l' « originale », aussi sympathique soit elle, en ces temps de  "développement durable", de "Grenelle de l'environnement", de " voiture propre", et les autres, les « normales », les 1er, 2ème, 3ème, 4ème prix et toutes les autres, celles qui ne sont pas sorties du vertueux cercle de la consommation de matières et d'énergie.


Au « pot » après la remise des prix on a discuté avec un des adjoints à la mairie, en convenant avec lui qu'il y avait bien du boulot pour faire évoluer les mentalités, en particulier en matière d'économies d'énergie.

Mais comment faire évoluer quoi que ce soit si on ... refuse de changer les choses en profondeur, au prétexte que "les gens ne sont pas prêts"?! Si, au nom de l'âge certain des participants, du respect d'une improbable « tradition », je n'ose pas dire de la crainte de vexer des électeurs on continue malgré la volonté affichée d'en réduire les excès à récompenser la débauche d'électricité?

Ce « travail » ne commencerait il pas pour un jury municipal à avoir l' audace (!)de ne pas séparer des autres une maison décorée parce qu'on a refusé d'y utiliser le courant électrique national et nucléaire, ce qui pourrait constituer un encouragement très fort pour changer nos habitudes de consommation? La question mérite d'être posée!

S'il vous plait, prenez votre courage à 2 mains, et imposez l'an prochain dans le règlement la sobriété énergétique!



Commentaires, remarques, désaccords et insultes bienvenus!


Publié dans Action

Commenter cet article

M 19/02/2009 21:51

La gauche institutionnelle n'a pas l'intention de s'occuper de la planète mais seulement des ces sièges d'élus. Ils ne seront jamais le changement mais se contenterons de le suivre. Ne pas faire de vagues et laisser sombrer le navire du moment qu'on en est le capitaine...