Pau-Oloron: le futur, c'est le passé!

Publié le par Gédéol (Groupe pour la Décoissance à Oloron)

Communiqué de Gédéol, 21 janvier 2010, envoyé à la République, Sud ouest et Radio Oloron

 

Pau-Oloron: nos élus empêtrés dans le passé...

Nos élus avancent à reculons, les yeux tournés vers le XXème siècle: ils prévoient le doublement du trafic en 15 ou 20 ans entre Pau et Oloron et ne misent que sur le développement économique.

Sont ils aveugles ?
Ce pari ne se fonde que sur une prolongation tendancielle des évolutions passées. Mais le monde et notre territoire vont-ils continuer à évoluer au cours  des 50 prochaines années comme ils l'ont fait pendant la 2ème moitié du XXème siécle ?

Non, car d'une part, c'est l'augmentation de la quantité de pétrole extraite chaque année qui a permis la croissance économique et cette quantité est maintenant arrivée à son maximum. Nos élus ont ils entendu parler du pic de production de pétrole?

D'autre part, nous pouvons tous constater que cette croissance économique n'apporte plus d'amélioration à la qualité de nos vies mais qu'elle diminue avant tout la capacité de la biosphère à subvenir à nos besoins. La croissance économique nuit à nos enfants et détruit irrémédiablement leur avenir.

Ce dont nous et nos enfants avons besoin, c'est d'un travail au plus près de chez nous, de terres agricoles proches pour nous nourrir,  de faire vivre le commerce de proximité, bref de relocaliser notre économie. Le développement que nous devons privilégier, c'est celui des transports en commun!

Avec les centaines de millions € prévus pour ce projet nous pourrions sécuriser la N134 et mettre en place des transports en commun performants.

Avec ces centaines de millions € gâchés nos élus nous entrainent dans leurs rêves obsolètes et nous risquons de le payer très cher

bagnole

 

Publié dans Action

Commenter cet article