Fin du concours des maisons et commerces illuminés

Publié le par François M

Gédéol se félicite de la fin du concours des maisons et commerces illuminés pour Noël.

Comment en effet, à quelques jours du sommet de Copenhague, où va se jouer en grande partie l'avenir climatique de notre planète, la mairie pouvait elle décemment continuer à encourager les habitants d'Oloron à gaspiller toujours plus d'énergie électrique?
Nous rappelons que la France va devoir sans doute cet hiver importer de grandes quantités d'électricité pour faire face entre autres aux défaillances de notre "magnifique" parc nucléaire (15 réacteurs sur 58 sont à l'arrét en ce moment), aux besoins de nos bureaux et logements individuels énergivores (isolation inadaptée, chauffage électrique prédominant) et... à nos habitudes de dépenses sans compter pour illuminer nos maisons et nos villes avec des guirlandes... RTE (Réseau de Transport d'Électricité) parle même de risques de coupures!

Mais nous regrettons aussi que Mr le Maire n'ait pas publiquement fait part de cette sage décision à nos concitoyens, ce qui aurait été l'occasion de faire passer un message fort quant à l'engagement de la municipalité dans la protection de l'environnement. Nous nous proposons par conséquent d'écrire à sa place le communiqué suivant:

"La municipalité d'Oloron, ayant pris la pleine mesure de l'urgence écologique, autant locale qu'internationale, a décidé de ne pas poursuivre le concours des illuminations de Noël chez les commerçants et les particuliers. Elle encourage au contraire les habitants d'Oloron à diminuer leur consommation d'énergie toute l'année, et en particulier en cette période de fêtes, en rappelant qu'une simple bougie suffit à fêter Noël et ses valeurs "historiques": partage, solidarité, sobriété, amour de son prochain et respect de notre environnement. Soyez assurés que l'équipe municipale œuvre elle même chaque jour pour faire d'Oloron un modèle en matière d'écologie. Ainsi des propositions concrètes sur les transports alternatifs à la voiture individuelle, sur la promotion d'une agriculture locale et respectueuse de l'environnement (en particulier pour l'alimentation collective dans nos écoles), sur les économies d'énergie dans tous les secteurs, sur les alternatives à l'emploi des herbicides sont à l'étude et vous seront communiquées régulièrement, afin que chacun, citoyens comme élus, nous préparions ensemble dans la confiance l'avenir de notre ville face aux défis qui approchent."

Nous espérons que la fin de ce "communiqué", aujourd'hui simple fiction, deviendra réalité l'an prochain, et ferons tout pour y pousser l'équipe municipale, encore bien trop Noëltimide dans ce domaine...

Publié dans Presse

Commenter cet article